Edwige Perfetti | Méludiosu Corsica

Go To Artist Page

Recommended if You Like
Henri Tomasi Julia Migenes Tino Rossi

Album Links
MusicIsHere PayPlay Apple iTunes GroupieTunes Tradebit

More Artists From
FRANCE

Other Genres You Will Love
Classical: Traditional Avant Garde: Musique Concrète Moods: Type: Lyrical
There are no items in your wishlist.

Méludiosu Corsica

by Edwige Perfetti

Corse folk songs; lyric arrangements
Genre: Classical: Traditional
Release Date: 

We'll ship when it's back in stock

Order now and we'll ship when it's back in stock, or enter your email below to be notified when it's back in stock.
Sign up for the CD Baby Newsletter
Your email address will not be sold for any reason.
Continue Shopping
cd in stock order now
Share to Google +1

Tracks

Available as MP3, MP3 320, and FLAC files.

To listen to tracks you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.

Sorry, there has been a problem playing the clip.

  song title
share
time
download
1. Ninina
Share this song!
X
4:20 $0.99
2. Dimmi Perche
Share this song!
X
4:34 $0.99
3. Barcarolle Bastiaise
Share this song!
X
4:40 $0.99
4. Lamentu Di U Trenu
Share this song!
X
3:37 $0.99
5. Noël En Corse
Share this song!
X
3:41 $0.99
6. Santa Maria
Share this song!
X
3:46 $0.99
7. Complainte Corse
Share this song!
X
4:25 $0.99
8. Mamma
Share this song!
X
3:00 $0.99
9. Notre Concerto
Share this song!
X
3:59 $0.99
10. Pena Di Core
Share this song!
X
4:22 $0.99
11. Sirinata Ajaccina
Share this song!
X
3:05 $0.99
12. Ti Tengu Cara
Share this song!
X
4:26 $0.99
13. Tragulinu
Share this song!
X
3:28 $0.99
14. Vocero
Share this song!
X
3:13 $0.99
preview all songs

ABOUT THIS ALBUM


Album Notes
Edwige Perfetti
Biography

Edwige Perfetti was admitted at the age of nine to l’Ecole de la Maîtrise de la R.T.F. (Paris). During the next ten years, she received a comprehensive education in music (solfège, harmony, music history, singing, etc.) to which was added each evening, concerts, and recordings with famous soloists, conductors, and orchestras. Also, she made numerous trips in France, and to Bulgaria, Israel, Germany, Switzerland, Belgium, Austria, Italy…
From age 16 to 19, she discovered the world of “Show-Biz” with the group, the Djinns, organized for radio and sponsored by Gilbert Becaud. With that ensemble, she participated in many more recordings, together with long summer tours (35 cities each month).
At age 19, her voice having gained power and richness, Edwige Perfetti chose to leave the Djinns in order to audition at the Conservatoire National Supérieur de Musique in Paris, where she was admitted immediately. While there, she was awarded the Prix de Chant, Art Lyrique, Opérette, the Médaille de solfège, and participated in a study tour to East Germany with the C.N.S.M. of Paris.
She maintained an interest in contemporary music, and the students in the composition classes of Olivier Messiaen, J. Rivier, and Tony Aubin regularly asked her to perform their compositions for their final examinations at the end of the year.

Additional honors gained:
1er Prix at the Concours International de la Mélodie Française, in Paris.
Médaille de Bronze at the Concours International de Chant (section for young soloists) organized in Paris by la Guilde du Chant.
Diplôme at the Concours International de Chant de Toulouse (only French finalist)

Parallel to her studies at C.N.S.M., Edwige Perfetti made her debut at the Théâtre de l’Odeon in Paris in la Compagnie Jean-Louis Barrault-Madeleine Renault. She was a “lady’s maid” in La Vie Parisienne (Offenbach) during all the season ‘65-‘66.
Noted by the orchestra conductor, André Girard, she was engaged the following season at the Théâtre Sarah-Bernhardt in Paris for a premier role in Marat-Sade (about the Marquis de Sade), a musical by Jean Prodromides. Edwige Perfetti had the only top feminine role sung with actors Jean Servais, Michel Vitold, Pierre Vernier, Françoise Brion…
During that same season, when she was on stage one out of every two nights and also studying at C.N.S.M., she took the television role of Gertrude in Louise (G. Charpentier), and performed Le Duo de la Jaloisie from the Three-Penney Opera (Kurt Weil). Since that time, Edwige Perfetti has been heard on the international stage (theater, concerts, recitals) in a vast classic and contemporary repertoire.

When she joined l’Opéra de Paris as an Artiste du Choeur (1974-1981), Rolf Lieberman noted her voice during her entrance audition. Because of that, he gave her two appearances at l’Opéra de Paris in the role of Ortlinde in Die Walkyrie (Wagner), and, at La Palais des Congrès, la Voix Céleste, in La Damnation de Faust (Berlioz). Also, she sang this role in Washington’s Kennedy Center during a tour on the U.S. with the choir and orchestra of l’Opéra de Paris under the direction of Seiji Ozawa.
In July, 2003, Edwige Perfetti was invited by the American Band College, Ashland, Oregon (Max McKee, Director) to perform “ABC Overture,” composed and directed by Claude Pichaureau.

Since 1987, in the framework of her pedagogical activities, Edwige Perfetti has directed numerous performances with her students, satisfying her taste for staging and dance, in short, the concept and complete realization of each performance. Loving, above all, to exploit to the maximum all vocal, musical, and theatrical possibilities, Edwige Perfetti has defined herself as an atypical artist, rich in numerous professional experiences, who wishes to continue to be of service to the public.
In that spirit, and to honor her father and Corsica, the land of her birth, she has made an album of Corsican melodies, Meludiosu Corsica, available from CDbaby, iTunes, etc.

(Other recording information from Corellia, Erato, EMI…)




Admise dés l’âge de 9 ans à l’Ecole de la Maîtrise de la R.T.F. (Paris), Edwige PERFETTI y reçoit durant dix années une sérieuse formation musicale (solfège spécialisé, harmonie, histoire de la musique, chant) à laquelle s’ajoutent, chaque soir, des concerts et enregistrements aux côtés des solistes, chefs et orchestres les plus prestigieux et de très nombreux voyages en France, Bulgarie, Israël, Allemagne, Suisse, Belgique, Autriche, Italie…
De 16 à 19 ans, elle découvre le monde du « Show-Biz » avec le groupe des « DJINNS » constitué par la Radio et parrainé par Gilbert BECAUD.
Avec cet ensemble elle participe encore à plusieurs enregistrements ainsi qu’à de longues tournées d’été à raison de 35 villes par mois.
A 19 ans, sa voix ayant pris beaucoup d’ampleur, Edwige PERFETTI choisit de quitter les « DJINNS » pour se présenter au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle est admise au premier tour. On lui attribue des Prix de Chant, Art Lyrique, Opérette et Médaille de solfège, et participe à un voyage d’études en Allemagne de l’Est avec le C.N.S.M. de Paris.
Elle s’intéresse également à la musique contemporaine et les élèves des classes de composition d’Olivier MESSIAEN, J. RIVIER et Tony AUBIN la sollicitent régulièrement pour leurs concours de fin d’année.
Elle obtient par ailleurs :
Un 1er Prix au Concours International de la Mélodie Française, à Paris.
Une Médaille de Bronze au Concours International de Chant (section jeunes solistes) organisé à Paris par la Guilde du Chant.
Un diplôme au Concours International de Chant de Toulouse (seule Française finaliste)
Parallèlement à ses études au C.N.S.M., Edwige PERFETTI débute au Théâtre de l’ODEON à Paris dans la Compagnie Jean-Louis BARRAULT-Madeleine RENAULT. Elle est une soubrette dans « La Vie Parisienne » (Offenbach) durant toute la saison 65-66.
Remarquée par le chef d’orchestre André GIRARD, elle est engagée la saison suivante au Théâtre SARAH-BERNARDT à Paris pour un premier rôle dans « Marat-Sade » (d’après le Marquis de Sade) : une création musicale signée Jean PRODROMIDES. Edwige PERFETTI est le seul premier rôle féminin chanté aux côtés des comédiens Jean SERVAIS, Michel VITOLD, Pierre VERNIER, Françoise BRION…
Durant cette même saison où elle est sur scène un soir sur deux, et tout en poursuivant ses études au C.N.S.M., elle tourne pour la télévision le rôle de Gertrude dans « Louise » (G. CHARPENTIER) et un extrait de l’Opéra de quatr ‘ sous » (Kurt WEIL) : Le Duo de la Jalousie.
Depuis, Edwige PERFETTI s’est fait entendre sur un plan international, au théâtre, en concerts et en récitals dans un très vaste répertoire classique et contemporain.
Artiste du CHŒUR de l’OPERA de PARIS de 1974 à 1981, sous l’ère Rolf LIEBERMAN, ce dernier remarque sa voix lors de son audition d’entrée. Il lui confie pour deux représentations à l’Opéra de Paris le rôle d’Ortlinde de la « Walkyrie » (Wagner). Elle est aussi la Voix Céleste dans « La Damnation de Faust » (Berlioz) au Palais des Congrès à Paris ainsi qu’au KENNEDY CENTER de Washington (USA) lors d’une tournée en Amérique du Nord avec le CHŒUR et l’ORCHESTRE de l’OPERA de PARIS : direction SEIJI OZAWA.
… Invitée en juillet 2003 par « AMERICAN BAND COLLEGE » (Directeur : Max MAC KEE), ASHLAND University – OREGON (USA), pour interpréter : « A.B.C. Ouverture » (Compositeur et direction : Claude PICHAUREAU).
Par ailleurs depuis 1987, dans le cadre de ses activités pédagogiques, Edwige PERFETTI a également réalisé de nombreux spectacles avec ses élèves, satisfaisant ainsi son goût pour la mise en scène, la danse, la conception et la réalisation complètes d’un spectacle.
Aimant avant tout exploiter au maximum ses possibilités vocales, musicales, théâtrales, Edwige PERFETTI se définit comme une artiste atypique, riche de nombreuses expériences professionnelles qu’elle souhaite continuer à mettre au service du public.
Dans cet esprit et pour rendre hommage à son père et à la Corse dont elle est originaire, elle vient de réaliser un album de mélodies corses « MELUDIOSU CORSICA», disponible sur cdbaby.com, iTunes, etc.

Autre discographie chez : Corellia, Erato, EMI …


Reviews


to write a review