Fojeba | Autour des tam-tams

Go To Artist Page

Recommended if You Like
Kassav'

Album Links
Chondo MusicIsHere PayPlay Apple iTunes Bitmunk Emusic GroupieTunes PassAlong Tradebit

More Artists From
CANADA - Ontario

Other Genres You Will Love
World: African World: Bikutsi Moods: Featuring Guitar
There are no items in your wishlist.

Autour des tam-tams

by Fojeba

Fojeba music is a mixture of African pop, jazz, pop.
Genre: World: African
Release Date: 

We'll ship when it's back in stock

Order now and we'll ship when it's back in stock, or enter your email below to be notified when it's back in stock.
Sign up for the CD Baby Newsletter
Your email address will not be sold for any reason.
Continue Shopping
just a few left.
order now!
Buy 2 or more of this title and get 10% off
Share to Google +1

Tracks

Available as MP3, MP3 320, and FLAC files.

To listen to tracks you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.

Sorry, there has been a problem playing the clip.

  song title
artist name
share
time
download
1. Ambiance africaine/African atmosphere FOJEBA
Share this song!
X
4:04 $0.99
2. Amusons-nous/Let's have a good time FOJEBA
Share this song!
X
4:15 $0.99
3. Kokuha/Ne m'évite pas/don't avoid me FOJEBA
Share this song!
X
4:40 $0.99
4. Prenons la vie du bon coté/Don't give up FOJEBA
Share this song!
X
4:17 $0.99
5. Minimini/Gamin/Kid FOJEBA
Share this song!
X
3:46 $0.99
6. Bon Anniversaire/Happy birthday FOJEBA
Share this song!
X
4:03 $0.99
7. Au Canada/in Canada FOJEBA
Share this song!
X
4:21 $0.99
8. Aller de l'avant/Go ahead FOJEBA
Share this song!
X
4:16 $0.99
9. Autour des tam-tams FOJEBA
Share this song!
X
3:47 $0.99
10. La paix pour tous FOJEBA
Share this song!
X
3:29 $0.99
preview all songs

ABOUT THIS ALBUM


Album Notes
9/2/2005 CD release party FEEDBACK
===============
"Salut Jean-Baptiste,

Juste une petite note pour te féliciter du lancement de vendredi soir... excellente musique, bon groupe, et de nombreuses belles performances de ta part.

Au plaisir de se croiser à nouveau,

Eric.(Of Ontario Arts council, Singer songwriter)
==============
Hi Jean,
it was a great
show and thanks for the good music. Please pass my
thanks onto your musicians. People really enjoyed the
show and most did stay till the end.
take care and talk to you soon,
Nadine.(of Karibuni Radio ,Afrofest )
=======MUSIQUE DE FOJEBA =====
Véritable talent de la musique africaine d'expression française,Fojeba nous séduit par son style original de guitariste virtuose.Bien que enraciné dans la musique folklorique et traditionelleafricaine,son style s'inspire aussi de la pop et du jazz .Artiste ouvert au métissage culturel,il a butiné sa vie durant ,divers styles musicaux pour élaborer le goût fort succulent de cet album.Les mélodies riches de ses chansons et sa voix veloutée s'accompagnent de rythmes envoutants qui inspirent la gaieté et incitent à la dance.
=======FOJEBA & THE RAINBOW BAND ====
Mon groupe :RAINBOW BAND est constitué -1-d'un batteur:WALTER,2-d'un bassiste:CHESTER,3-d'un organiste:SCOTT,4-d'un percussioniste:TAMSIR,5-d'une choriste soprano:SOREN 6-d'une choriste alto:CONSTANCIA
7-moi:FOJEBA ,je joue de la guitare et chante.Durée du spectacle :45 min x 2 : 90 min.Les musiciens sont payés pour 3 répétitions et 1 spectacle de 90 minutes de musique dansante.
======FOJEBA BIOGRAPHY========
Fojeba was born in the western province of Cameroon. Exiled to the Netherlands in 1996, he founded his own band called ''Sunshine Band'' in 1999, with whom he released a CD entitled Paix Et Prospérité Pour Tous.
Fojeba's repertoire is made up of various music styles including Makossa, Zouk, Ngwa and Pop. His song lyrics are written in Bamileke, French, Lingala and English, many of them during his 7 years in Holland. Like many African artists, Fojeba is a brilliant arpeggist who successfully makes his guitar sound like a traditional African xylophone.
Quickly establishing Toronto as his new home, Fojeba has previously performed for :
***Bana y 'Afrika Festival of Toronto(live music show) ,Nathan Philippe Square 2003.
***Afrofest of Toronto,(live music show) Queen's Park 2004
**Lula lounge (Live music show),Toronto ,African Guitar summit,Mai 2005
***African music, art and food,at Kitchener City Hall ,June 2005
****Toronto street festival(live music show),Dundas square, 2005.
***Festivete(Francophonie)(live music show)Toronto,Ontario Place, 2005.
****NOW lounge(Live music show)FOJEBA CD release party,sept 2nd ,2005.
=====RAINBOW MEMBERS========
BAND MEMBERS:1.Drumer:WALTER.2-Bassist:Chester.3-Keyboardist
:Scott.4-Soprano female backing vocalist:Constancia.5.Alto female backing vocalist:Soren.6-Percussionist:Tamsir.7-Guitarist and lead vocal :FOJEBA.
====TEXTES DES CHANSONS======
TEXTES DES CHANSONS (FOJEBA ,Auteur compositeur,interprète)

1-Au Canada

Des gens du monde entier accourrent à Montréal
La ville culturelle du Canada.

Des gens de la terre entière vivent à Toronto
La plus cosmopolite de toutes les villes.
REFRAIN
D'où que vous soyez ,
vous vous sentirez chez vous au Canada
D'où que vous venez ,
vous trouverez des gens de chez vous au Canada

Des gens du monde entier accourrent à Vancouver
La ville portuaire du Canada.

Des gens de la terre entière vivent à Ottawa
La ville politique du Canada.
===============
2-Autour des tam-tams
Le corps et les pieds nus sous la pluie ,
on s'amusait dans les rues des alentours.
Sur les pentes abruptes des collines du quartier
on se laissait glisser jusqu'aux vallées
Quand des clameurs s'élevaient dans la nuit
au rythme des tam-tams
à toutes les fêtes on s'invitait à danser
jusqu'au bout de la nuit .
REFRAIN
A la queue leu leu autour des balafons
A la queue leu autour des tam-tams.
PONT
Les rythmes endiablés des balafons
Nous faisaient vibrer.
Les rythmes endiablés des tam-tams
nous faisaient sauter ,danser,crier...
================
3-MINIMINI
COUPLET
Minimini était un jeu vilain
le perdant prenait des coup de tout le monde
minimini était un jeu marrant
qui nous comblait de joie à chaque fois
REFRAIN1
Oh minimini souvenir de mon enfance
Oh minimini souvenir de ma jeunesse
PONT2
Nos mains se posaient les unes sur les autres
la dernière était celle du perdant
malgré tout c'était un jeu marrant
nous chantions ce refrain tous ensemble.
== == = == == == == == == == == == ==
4- TITRE : Ambiance Africaine.
A/Couplet
Savez vous ce qui fait danser
Jusqu' à l'aube au Coeur de l'Afrique?
Savez vous ce qui fait éclater
les gens au coeur de l' Afrique?

B/Couplet
Savez vous ce qui fait swinguer
à toutes les fêtes au Coeur de l'Afrique?
Savez- vous ce qui fait éclater
de joie au coeur de l' Afrique?
== == == ==
C/ Couplet

Jouez du Makossa pour nous faire danser
Hou hou pour nous faire danser.
Jouez du soukous pour nous faire swinguer
Hou hou pour nous faire swinguer.
== == == == == == == == == == ==
Refrain

le Soukous nous fait danser jusqu'à l'aube
Le Makossa Oh Ambiance Africaine
La rumba favori des romantiques
Le bikutsi au Coeur de l'Afrique.
== == == == === == == = == == ==
Titre :Amusons- nous.

D'un bout à l'autre de la planète ,
la musique c'est la fête.
Regardez comme c'est émouvant ,
quand on est tous content.

Il n'a plus de guerre ni de haine,
c'est le rythme qui nous entraine.
regardez comme c'est formidable
le bonheur dans les regards.

Refrain

Venez les amis
on va s'éclater
faisons place à la musique
amusons nous.

Refrain2

Amsons nous ...amusons nous

Lead vocal

Faisons place à la musique
au bonheur ,à la joie
Faisons place à la fête
== = = == == == == == == =
Titre:La paix pour tous

couplet 1

Le monde entier peut vivre en paix,
tout le monde peut vivre décemment,
ce que nous nous voudrons bien qu'il soit
Sans nul doute le monde le serra.
Couplet2
Le monde entier peut vivre en paix,
tout le monde peut manger à sa faim,
ce que nous nous voudrons bien qu'il soit
Sans nul doute le monde le serra.


Pont

Nous appartenons à un même corps
le bonheur des uns, c'est le bonheur de tous
Nos destins seront toujours liés, le malheur des uns .
C'est le malheur de tous.

Refrain

La paix pour tous,
j'y crois c'est possible
ce n'est pas une illusion.
La prospérité pour tous,
j'y crois c'est possible .
Ce n'est pas une illusion du tout.
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
Title :KOKUHA

Verse
Ne le mela ne nang
kan bong bo
ne le jaklong nenang
kan bong bo
melah besi mbe su la
o song a
melah be si mbe ngokola
koleuma kwa nenu

bridge

o songa pok nangsi eeee
o songa poknetche ooo
o songa pok nansi
pok netche
mbe nkui chuo ooh

chorus1

kokuha me
ye ntche me nche two
ko laha ame
ye tche me nche two oh

chorus 2

kokuha kokuha
ko laha ko laha
= == == == == == == == == == ==
Titre : Merci

Couplet

Jamais,
je n'aurais imaginé
que tu m'aimais
à ce point là.
à ce point là

Pont

Comment pouvais- je m'en sortir?
Que serais- je devenu sans toi?
Ton amour à changé ma vie.
Grâce à toi mon rêve s'accompli.

Refrain

Tout au long de ma vie,
ouh hou, tout au long de ma vie,
je te dirai sans cesse merci.
Tout au long de ma vie,
ouh hou, tout au long de ma vie,
je te dirai sans cesse mer------ci.










Référencement Gratuit
===================
Mesothelioma


Reviews


to write a review

Charles Nantel

traducteur, interprète et professeur
Syncrétisme étonnant entre l’Afrique et le Nouveau-Monde : Jean-Baptiste Foaleng se produit au bar spectacle du tabloïde culturel Now



Cet enseignant camerounais relayé au travail en centre d’appel bilingue pour gagner sa vie à Toronto parce qu’on lui fait remarquer que la mention « passable » sur son diplôme constitue la marque d’une insuffisance en regard des critères canadiens n’a décidément pas la rancune facile. Il suffit pour s’en convaincre d’entendre l’une des pièces du disque compact qu’il lançait le 2 septembre au journal Now : Autour des tam-tams (Exil), chanson que Jean-Baptiste Foaleng a intitulée rien moins que « Au Canada » et qui dit, licence poétique affranchissant de toute obligation d’user du subjonctif : « D’où que vous soyez, vous vous sentirez chez vous au Canada. D’où que vous venez, vous trouverez des gens de chez vous au Canada ». Voire : « Des gens de la Terre entière vivent à Ottawa, la ville politique du Canada », qui montre que Jean-Baptiste Foaleng n’a rien à envier à Michaëlle Jean au chapitre de la représentativité du Nouveau Canada et qu’il faudrait tout de suite lui attribuer une demeure aux meubles patriciens dans la capitale nationale et lui faire faire une conférence de presse où il demanderait officiellement au premier ministre Paul Martin un chaton pour sa progéniture.



Il aurait néanmoins mieux valu que Jean-Baptiste Foaleng s’abstienne de rendre hommage aux « Caraïbéens » du Canada, calque malheureux de l’anglais d’autant plus inutile que l’artiste salue tout juste avant la présence des « Antillais au Canada ». Mais cette chanson ne brille pas que par ses paroles, puisque pour la musique, Jean-Baptiste Foaleng se fait sambiste à la manière de « Sympathy for the Devil » de Jagger et Richards. Si la simplicité d’une beauté touchante et séduisante des paroles de « Au Canada » n’a rien à voir avec la sophistication extrême de l’hymne rollingstonien, la musique, elle, supporte entièrement la comparaison.



Comme Jean-Baptiste Foaleng joue presque tous les instruments figurant dans son CD – en plus d’assurer la production – on peut dire qu’il est un véritable homme-orchestre. C’est sans doute la raison pour laquelle Autour des tam-tams (Exil) est identifié comme le disque de Fojeba, nom que l’auteur compositeur se donne à lui-même. Mais au bar spectacle du Now, Fojeba faisait office de chanteur guitariste entouré du Rainbow Band, nom sans doute lié au fait que ces musiciens sont aussi pluriethniques que « Au Canada ». Musiciens au demeurant fort entreprenants, surtout les percussions, pour ne rien dire des claviers qui conféraient un aspect aérien à une musique par ailleurs bien ancrée dans la terre.



Jean-Baptiste Foaleng chante en français, en bamiléké, langue du Cameroun, et en lingala, lingua franca utilisée surtout comme langue seconde en République démocratique du Congo que l’artiste a apprise dans les assemblées religieuses qu’il fréquentait aux… Pays-Bas – son premier pays d’adoption avant d’émigrer au Canada – parmi les communautés chrétiennes d’émigrés africains. Ce n’est donc pas faute de connaître un autre pays que Jean-Baptiste Foaleng se trouve au Canada, pays qu’il est manifestement content d’habiter. S’agit-il d’audace de sa part s’il a assimilé aux Pays-Bas une langue africaine pour ensuite la chanter ou bien les langues africaines pénètrent-elles les pores de la peau des Africains où qu’ils soient ? Peut-être l’Afrique est-elle moins un continent qu’une « idée » ? Le sentiment chrétien est suffisamment fort chez Jean-Baptiste Foaleng pour qu’il s’offusquât il y a quelques mois de la sortie d’un film qui mettait en scène un Jésus homosexuel.



La voix quelque peu effacée derrière les instruments, tant en studio que in vivo, Jean-Baptiste Foaleng doit maintenant mettre au rancart son humilité et se projeter en avant. On ne pourra que mieux apprécier la fusion entre l’évocation d’une terre africaine regrettée bien que bloquée dans l’immobilisme de ses élites égoïstes et corrompues, et une terre d’accueil idéalisée sans doute à l’extrême mais qui permet au moins à tant de ressortissants de pouvoir rêver de lendemains radieux sans égard au fait que ceux-ci ne se matérialisent jamais dans la plupart des cas.



Musiques disponibles à www.cdbaby.com/cd/fojeba



Charles Nantel

traducteur, interprète et professeur

189-599 B, rue Yonge

Toronto, Ontario M4Y 1Z4 CANADA

T 416 822 9483 * F 416 822 9485

Eva Simanjuntak


French speaking Cameroonian singer and songwriter, Fojeba amazes me with his original guitarist style.Hij voorziet de muziek van teksten in het Frans, Engels, Lingala (Congo) en Bamileke(Kameroen). He is great. I love him so much!!!!! He has a very good voice. His voice likes an angel.....Bravo!!!!

Eva Simanjuntak


French speaking Cameroonian singer and songwriter, Fojeba amazes me with his original guitarist style.Hij voorziet de muziek van teksten in het Frans, Engels, Lingala (Congo) en Bamileke(Kameroen). He is great. I love him so much!!!!! He has a very good voice. His voice likes an angel.....Bravo!!!!

Eva Simanjuntak (INDONESIA) - eva_simanjuntak@hotmail.com

Jason Richards

now magazine
Live Reviews
Bana's balance
By JASON RICHARDS
JEAN BAPTISTE FOJEBA with ADAM SOLOMoN AND TIKISA , TAMZIR SECK and SHOW DO MAN as part of the BANA Y'AFRICA WINTER FESTIVAL at the Tranzac, February 24. Tickets: $10. Attendance: 150. Rating: NNN
Chris Rock's got a funny bit about how Black History Month isn't just the shortest month, but the coldest, too. Maybe the joke's a bit less funny, though, to any black promoter or organizer trying to throw something celebratory during the month of Afro-bruary, only to have attendance levels lowered by the nose-nippings of that prejudiced old coot Jack Frost.

He's the one I blame for what seemed like a sparse crowd at the church-rec-roomish Tranzac for the Winter Festival Bana Y'Africa (Africa New Music), the Toronto organization established to shed light on locally spun motherland sounds.

Showing up at the announced start time of 9 pm, I was treated to an empty hall and 45 minutes of sound-checking. So I walked home and returned an hour later to Jean Baptiste Fojeba 's waterslide-smooth Cameroon rhythms. The guitarist's three-piece band flooded the hall with stomach-tickling, pillar-vibrating bass lines and kick/snare thump. Fojeba plinked away adeptly, his repetitive riffs reverberating with the soothing French words of his assured tenor.

With its zouk bounce, Fojeba's set was more an exercise in consistency of quality than variety a polite way of saying it was good but he never changed it up much. Still, he gets respect for keeping a bunch of people dancing continuously during his set.

"I would like to invite everybody to dance with me," he announced in a rare stab at English. "I'm going to show you how to clap your hands: one, two, three one, two, three." Counterpoint to the percussion going at the time, it was a more complex beat sequence than it sounds, but the rhythm-conscious audience got it in seconds.

One spirited lady even ran out to dance directly before the charismatic Fojeba, beckoning him with a finger.

"C'est une très bien dance, madame!" he rooted.

It took much longer for Adam Solomon and Tikisa to get it together. Their sound check was brutally long: "one, two, one, two..." into the mic forever. This can be forgiven because of the grand proportions of the seven-piece ensemble, featuring Senegalese performer Tamzir Seck with a drum on his shoulder.

But once the mix was correct, they went nuts, banging out the end of the night with a jittery, yelpful pan-African sound, stepping into compas and salsa territories along the way.

NOW | MARCH 2 - 8, 2006 | VOL. 25 NO. 27