Nichols | Ladies Night

Go To Artist Page

Recommended if You Like
Kassav' Kaysha PRINCESS LOVER

Album Links
Label MySpace reverbnation.com

More Artists From
FRANCE

Other Genres You Will Love
World: Afro-Beat World: Zouk Moods: Solo Male Artist
There are no items in your wishlist.

Ladies Night

by Nichols

8th Album of the Zouk Mak Daddy, the sex icon of zouk love. Zouk Kompa, Zouk love Tarraxinha, Kizomba. Maybe the best album he ever produced.
Genre: World: Afro-Beat
Release Date: 

We'll ship when it's back in stock

Order now and we'll ship when it's back in stock, or enter your email below to be notified when it's back in stock.
Sign up for the CD Baby Newsletter
Your email address will not be sold for any reason.
Continue Shopping
available for download only
Share to Google +1

Tracks

Available as MP3, MP3 320, and FLAC files.

To listen to tracks you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin.

Sorry, there has been a problem playing the clip.

  song title
share
time
download
1. Pour Le Meilleur Et Le Pire
Share this song!
X
4:03 album only
2. Viens Danser (feat. Ly Cherry)
Share this song!
X
4:04 album only
3. Sé Kon Sa
Share this song!
X
5:08 album only
4. Encore
Share this song!
X
3:44 album only
5. Monté Si Mwen
Share this song!
X
3:50 album only
6. Pour Toi (feat. Sennsy)
Share this song!
X
3:48 album only
7. Toi & Moi
Share this song!
X
4:34 album only
8. Tes Lèvres
Share this song!
X
3:48 album only
9. Sé Vou
Share this song!
X
3:56 album only
10. Te Conquistar
Share this song!
X
3:32 album only
11. Tocam
Share this song!
X
3:33 album only
12. Dirty Tarraxa 2 (feat. Neuza)
Share this song!
X
3:08 album only
13. I Believe
Share this song!
X
3:47 album only
14. No More (feat. Heavy H)
Share this song!
X
3:23 album only
15. Fica Ma Mi
Share this song!
X
3:34 album only
preview all songs

ABOUT THIS ALBUM


Album Notes
NICHOLS « Zouk Mak Daddy »

Nichols, né Stéphane Nichols n’avait qu’un seul but dans son adolescence, c’était de devenir un athlète de haut niveau, pratiquant différents sports tels que l’athlétisme, le football, la boxe thaï et la natation, Nichols s’entraîne dur jusqu’à ce que des problèmes de dos stoppe toute possibilité de carrière professionnelle, il décide donc de s’orienter vers des études de marketing après son bac.

Mais le destin ne l’entend pas ainsi, Nichols, écumant les soirées hip hop et zouk du jeudi au dimanche avec ses potes, finit par se créer des liens d’amitiés grâce à ses talents de danseurs qui lui permettent de fréquenter le milieu hip hop (soirées IZB, Le palace, Soirées Black Sugar…). Il traîne aussi dans les MJC surtout celle de Vitry et celle de Saint Denis où se retrouvent bien des apprentis rappeurs et chanteurs.

Lorsqu’un de ses cousins monte un groupe « live » en 1990, c’est normalement qu’on lui propose de prendre la place du lead vocal (en réalité c’était le seul à savoir un peu chanter..lol !), s’ensuit trois ans de rencontres (Kaysha, Organiz, Roots Neg, Afrojazz, Kareen…) et des free styles dans les radios libres tels que Lutèce …

Sa rencontre avec G.Raald qui lui présente Ange Boston change la donne. Nichols signe pour un album « zouk rn’b » chez Créoland fin 1992, W.I.A (West Indies Attitude) est né. L’expérience avorte après un 1er album peu concluant.

Nichols choisit de continuer en solo avec une nouvelle équipe, Artson Production. En 1995, sort son premier solo, puis le single « Woy » en 1997, mais le vrai déclic, c’est « Strip Tease » en 1999, 2ème et dernier album produit par Artson Prod. Nichols, déçu par l’attitude de son producteur, rompt son contrat d’artiste.

Avec Ali, rencontré en 1996, il cherche une nouvelle couleur musicale propre à son style qu’on sent déjà dans « Strip Tease » et « Ride it ».
En 2001 sort l’album « 100% Player » (sous licence chez Couleurs Music) mais encore une fois la distribution et la promotion se révèle ne pas être à la hauteur de ses espérances.
Il comprend vite qu’il est préférable de passer rapidement à autre chose, donc moins d’un an plus tard l’album « From Zouk to rn’b » (sous licence chez Pastel Prod 2002) sort ; mais encore une fois la promotion laisse à désirer.

Comprenant que son succès médiatique et public depuis « Strip Tease » pouvait encore s’accroître, il monte avec Krystel DEBY son manager depuis 1999 « Erogen Music » pour pouvoir exploiter son business musical au mieux. Ils choisissent un nouveau distributeur prêt à s’investir dans un projet à long terme. Harold Singamalon, dirigeant de « Section Zouk », apporte ses garanties et c’est ainsi que sort « Hot » (distribution Section Zouk 2004) auréolé du succès de « Zouk Bordel » (Extrait de la compilation Section Zouk Millénium 2003) et de Kerinha (Extrait de la compilation Cap Zouk 2 – Espace Music Tropica 2003).

Enfin libre d’agir à sa guise, Nichols se lance dans la production et signe sous ce nouveau label de nouveaux talents tels que Jamice, Iron, Michael, IIWayz, Mrick, Marcia, Priscillia… tout en composant des titres pour des artistes tels que Kaysha « Si tu veux de moi » ; Talina « Sé Sa », « Je suis prête », « Nha dor », Warren « A jamais », « A dé » ; Sylvie Davison « Plaisir Charnel » ; sans compter les artistes capverdiens tels que William « Baté corpo » ; Elisio « Tu n’oublieras jamais »…

En 2006, l’Album « Seven » (distribué par Section Zouk) établit la notoriété internationale de l’artiste par une tournée (France, Cap Vert, Etats Unis, Canada) en live. Et les projets sous licence Erogen Music s’intensifient au Portugal, avec le projet « Kizomba All Stars » et l’album de Denis Graca, artiste Cap Verdien reconnu.

Printemps 2008 : fort de ses rencontres avec des artistes haïtiens, tels que Nickenson Prudhomme ou Ti Kabzy, Elie Lapointe etc… Erogen Music sort « Erogen Kompa », concept qui précède un projet à long terme à développer en 2009/2010… Les morceaux « Nuit Magique » et « She is my » marquent cette tendance Compa-Zouk

Juin 2009 : Après 3 ans de tournée, Nichols sort son 8e album solo, « Ladies Night », les 20 ans de carrière sont proches…


Reviews


to write a review